BALBOA
(Notes de cours)
Haut de page Une annonce - 09...11 juin 2017


Anne-Hélène & Bernard - Pivot à <5>
Hep Cats 2011 Anne-Hélène & Bernard Cavasa, Balboa / Ball-Swing

Chez Youtube
National Jitterbug Championship: Le gratin over the world.
Joel Plys & Alison quittent la piste tandis que Nick Williams entre en jeu . Suivent Marcus & Barbl, mais aussi Valerie Salstrom & Marty, Zacks Richard, Pedrozza and so on

Chez Youtube
Cross-over, Paddle, Bal-swing, The dream, La pendule, come-around,
Pure BALBOA

Eclosion dans les années 20 – 30 sur la cote du sud ouest des Etats-Unis. Le balboa adopte définitivement cette appellation en 1930 en référence à une petite péninsule du nom de "BALBOA" à hauteur de la plage de Newport (Station balnéaire célèbre pour ses régates du coté de San Diego). Mais voyez plutot les photos de Balboa island sur le site de RV. Suivre >>> Danse >>> "Un après-midi à Balboa Island"

Danse de couple en position fermée (Pure balboa). S’accommode de musiques rapides (New-Orleans) Mais pas que... Se danse en 8  temps comme le lindy, disons: 2 fois 4, ce qui ne gate rien car on pourra insérer quelques pas de balboa dans son lindy et vice versa.

On peut rappeler, pour l’anecdote, que le balboa était aux Etats-Unis et à l’époque, une danse de « blancs ». Pour signifier en fait que ces derniers se tenaient bien raides sur leurs jambes (un manche à balai dans le dos) par opposition aux attitudes déjantées des lindy-hoppers. Si vous avez l’occasion de visionner les vidéos dans lesquelles les « blacks » singeaient la danse du blanc vous vous régalerez.

Et vous ne savez pas quoi ? En maitrisant les pas de balboa vous serez tout aussi à l'aise pour danser sur certaines musiques exotiques genre calypso, latin jazz, voire salsa. Remember, en salsa, on compte 1, 2, 3... 5, 6, 7... . En balboa on compte 1, 2, 3 & 4, 5, 6, 7 et 8 .

Un HISTORIQUE chez lindycircle.com.
Balboa & Bal-Swing History - Par Peter Loggins (Ville d'attache: Nouvelle-Orléans)

        Connexion 

Position fermée donc, les partenaires vont au contact "chest to chest" à hauteur des pectoraux. Sans ètre du collé-serré, c'est du mush mush. Il est rapporté qu'à l’époque, certains clubs , et tout particulièrement du coté de Balboa Pavilion justement, imposaient, pour des raisons d'occupation au sol, que les partenaires restent parfaitement collé-pas sérrés  tout le temps de la danse, sinon c’était le renvoi de l’établissement .

Le haut des bustes donnent l'impression alors d'une légère inclinaison vers l'avant de chacun des protagonistes. La follower est tout de mème légèrement décalée sur la droite du leader pour le plus grand confort du couple. Les pectoraux viennent s'intercaler.......(Le mush mush). Enfin bon! je ne vais quand mème pas vous faire un dessin non!. Cette connexion, est la connexion du pure balboa par opposition aux figures ouvertes du bal-swing dans lesquelles le couple va relacher la connexion.

Maxie Dorf rappelait: "It is NOT Impolite to get CLOSE to your partner" Et je ne pense pas que Nick Williams ou Sylvia SYKES, la grande prétresse du balboa, démentiraient. Vous pourrez aussi visiter le site de Joel et Alison PLYS qui vous entraineront vraisemblablement dans une visite du "Balboa pavilion".

Les partenaires sont donc en contact par le haut des bustes, ce qui, soit dit en passant, ne permet pas à la follower de jeter un coup d'oeil sur le jeu de jambes de son partenaire. Et, ça n'est pas plus mal . Le bras gauche de Simone par-dessus de bras droit de Hubert (Rien que de très classique). Sa main gauche repose sur l’épaule de HB voire un peu plus bas à l'amorce de l'épaule. Cette position du bras gauche de Simone va grandement participer à soigner la connexion. Le bras droit de Hubert passe dans le dos de Simone. Il a sa main confortablement ouverte un peu en-dessous des omoplates. Enfin, main gauche HB main droite  SM en position valse à 3 temps. La connexion est ainsi marquée par une certaine rigidité de l’axe passant par la main gauche de HB jusqu’à son coude droit. C'est le cadre. C’est parti, et ce sera principalement par le haut du buste que Hubert va guider Simone.

Au beau milieu d'un cours, Bernard CAVASA ou Andy Spitz pourrons demander aux leaders qu'ils ramènent leurs mains dans leur dos pour ne plus piloter que par les hauts du corps restés en contact. La partenaire doit percevoir l'initialisation d'une figure ou la fin par de légères inclinaisons sur la droite ou sur la gauche, de légères rotations du buste, une petite extension (hip's) un léger affaissement, une respiration, etc... En bref, il y a de la vraie communication quoi.
Ci-contre, Paolo (Ci-contre) a peut-ètre les genoux un peu trop avancés. M'enfin il fait à son idée hein!! Pour Lauren, rien à dire . Vous pouvez cliquer sur l'image .

Rythmique:

        Pas de base (Pour le leader)

On peut résumer le pure pas de base sur 8 temps en écrivant comme proposé par Joel & Alison:
step[G] step[D] pause[G] together[D]    step[D] step[G] pause[D] together[G]
<--------------------SB--------------------->     <--------------------SK-------------------->


Single time step
Dans la SB (les quatre premiers temps), Hubert part légèrement à reculon. Dans la SK, (les quatre temps suivants), il avance gentiment sur Simone. Il démarre donc comme dab du pied gauche en arrière sur le temps <1>[G]. Il avance le pied droit sur le temps <5>. On pourrait dire de ce pas de base que c'est le pas de base épuré. Epuré au sens ou les danseurs ne font quasiment rien sur les temps <3 et 4> et <7 et 8>. Le "together" consistant uniquement à ramener un pied à hauteur de l'autre . On pourrait tout aussi bien écrire :

step[G] step[D] break[G]<2T>    step[D] step[G] break[D]<2T>


Les together consistent simplement à prendre appui sur les temps <4> et <8> . Ou à convenablement rapporter le poids du corps sur le bon pied.
Nous relevons clairement dans ces écritures que les temps <1, 2> et <5, 6> sont des marchés (Step)

Une petite marche arrière sur 2 temps suivi d'un break<2T> dans la <SB> et un retour au point de départ sur 2 temps suivi d'un break<2T> dans la <SK>. C’est un A/R ponctué de deux « break ». Le premier à <3>, le second à <7>. A <4> ou <8> les deux pieds sont au sol et les danseurs en parfaite stabilité bien connectés en prenant appui sur le bon pied pour la suite des opérations. les temps forts <3> et <7> sont deux repères temporels qui reviennent régulièrement dans différentes figures du Balboa.

Démarrage dans le pas de base

Encore une constante. Dans un rock, Hubert démarre son <rock step> sur le pied gauche au temps <1>[G]. Il fera de mème dans le pas de base du balboa . Ne perdons pas les bonnes habitudes. Rappelons encore cette permanence du démarrage à <1> sur le pied gauche, que ce soit en rock, en lindy, en shag etc... Simone partira comme d'hab du bon pied, je veux dire le pied droit.


Hubert démarre donc pied gauche en arrière <1>. Il amène Simone à (ou avec) lui du seul fait de la connexion collé-pas sérré. Si follower stricktly beginning, une légère pression de la main droite sur son épaule, comme s’il voulait la déséquilibrer vers lui. Plus rigoureux encore, HB a simplement déplacé son centre de gravité vers l'arrière tout en conservant une rigidité naturelle de la connexion qui fera que SM ne pourra que venir à lui. Il effectue ce faisant un premier step sur son pied gauche (un step[D] pour Simone en avançant). Il enchaine, toujours vers l’arrière, un deuxième step[D] <2> et pose[G] à <3> . Appui sur le pied gauche à <4>[G] pour pouvoir repartir du pied droit à <5>[D]

Le pas de base devrait pouvoir se guider sans l’aide des mains, uniquement par l’appui des deux poitrines l’une contre l’autre. Dans le plus pur esprit du balboa intégriste, vous devriez pouvoir danser dans un mouchoir de poche (50 cms x 50 cms). Ce qui dépanne bien dans certaines caves particulièrement fréquentées (Genre caveau de la Huchette aux heures de pointe).

Vous avez enfin remarqué que la figure de Hubert dans la SB est la figure de Simone dans la SK et vice-versa. Ce qui fait que le tout premier cours de balboa peut consister à placer tout le petit monde en ligne et présenter les pas de base dans un stroll.

Maintenant, pour mettre toutes les chances de son coté, Hubert pourra ètre bien inspiré en commençant par marquer un léger balancement d'un coté et de l'autre sur deux temps <1 2>[G] <3 4>[D] <5 6>[G] <7 8>[D] et c'est parti avec le premier step[G] du pas de base . Ce préambule aura seulement servi à placer Simone sur le bon pied au temps 8 . Au temps 8, elle est bien en appui sur son pied gauche.
Début
Variantes dans le pas de base
Double time step

Fioritures et variantes dans le pas de base sont légions. Une façon d'enrichir ses figures tout en restant connectés pure-balboa. Elles prennent place le plus souvent, dans une première approche, dans les temps <3 & 4> et <7 & 8>. Dans ces temps, les partenaires peuvent placer un peu ce qui leur passe par la tète au grés de leurs fantaisies.

Ces figures ne garderons en commun que les marchés sur <1, 2> et <5, 6>. Je m'explique: Sur 3 et 4, en lieu et place du pause together, je peux tout simplement opérer un léger slide de coté du pied gauche pour le ramener au temps 4. Et la, c'est le déclic. Je comprends vite qu'en fait je vais pouvoir donner libre cours à mon imagination pour enjoliver et varier les figures dans ces plages de temps des <3 et 4> et <7 et 8>. Avec, pour Hubert, le soin de privilégier les temps <3 et 4> pour caser une fioriture. Pour Simone, ce sera plutot dans les temps <7 et 8>. Chacun des partenaires ne se préoccupe pas de ce que fait l'autre .

Les "Hop" ou "hold" du balboa.

Sur le temps <3>, Hubert peut exécuter un léger kick[G] au lieu de le poser tout de suite. Sur le temps <7> ce pourra ètre une légère suspension (hold)[D] avec appui sur le pied gauche avant de poser le pied droit à <8> . Ce sont les "hop" ou les "hold" du pure balboa exécutés sur un pied puis sur l'autre. Observez ici les appuis francs sur les temps <4>[G] et <8>[D]. Chaque fois on reporte le poids du corps sur le bon pied . Le couple a rajouté ici quelques side steps et lollies .

Pour mettre toutes les chances de son coté et ménager la cheville de Simone, Hubert exécute son léger kick[G] à <3> vers l'extérieur, disons à 10h30. A <4> il ramène son pied gauche pour prendre appui et repartir en <step[D] step[G]> vers l’avant. Soit, 2 marchés et hold[G] à <7>.
Fioriture : Ce hold pourra tout aussi bien ètre un touch[D] ou un "toe" au talon gauche à <7> puis fermeture du retour à <8> les pieds sont ramenés parfaitement parallèles au sol presques accolés.



<step[G]  step[D]  hop[G]  ramène[G]  step[D]  step[G]  hold[D]  pose[D]>
En lieu et place du "ramène", je pourrais aussi écrire "step":
<1>step[G] <2>step[D] <3>hop[G] <4>step[G] <5>step[D] <6>step[G] <7>hold[G] <8>step[D]

Les hops sont donc marqués sur les temps <3 & 4> puis <7 & 8>, avec, encore une fois, une attention particulière à accorder aux temps <3> et <7>


Fioritures dans le pas de base - suite

Right slide

Se caractérise principalement par un glissé latéral sur la droite dans la <SK>, soit sur <5, 6, 7 ET 8> Figure pas franchement évidente, mais jolie à regarder quand elle est réussie pile poil sur la musique.
step[G]<1> step[D]<2> tiny kick[G]<3> pose[G]<4> écart[D]<5> ramenez[G]<6, 7 et 8>
Guidage: A <4>, Hubert alerte Simone en inclinant légèrement son buste sur la gauche indiquant ainsi qu'il va y avoir un déplacement sur sa gauche en lieu et place du marché arrière pour Simone.

Pour Simone :

Pour Simone, ces fioritures sont plus faciles à caser dans la SK de la figure de base. Soit lorsqu'elle se déplace en arrière. Ce faisant, elle laisse du champ devant elle . En avançant, c'est plus délicats car les pieds ont tendance à trainer en arrière, limitant les marges de manoeuvre. C'est pourquoi, toutes les fioritures que pourrait éxécuter HB dans la SB, Simone essaiera de les placer dans les SK, soit dans les temps <7 et 8>. En résumé, pas d'éxécutions symétriques, mais des éxécutions alternées. Et puis je vous dirais, chacun fait ce qu'il veut dans ces temps charnières.

Aller-retour :

Il s'agit ici de Petits pas sérrés en nombre indéterminé en ligne droite sur le pas de base en marche avant ou en marche arrière. Si HB est en marche avant, il met fin à son marché par un petit hop à <7> (Le léger touch[D] au talon). Si il est en marche arrière, ce sera un petit hop à <3> (Le léger glissé[G] sur le coté).

C'est donc une succession de petits pas en laissant plutot trainer les pieds au sol  (shuffle). On reste sobre. Les pieds souvent ancrés dans le sol (Rappel boogie woogie).


Shuffle

Les shuffles sont des petits glissés du pied au sol, vers l'avant, vers l'arrière, sur le coté voire sur place. Les shuffles relèvent du jeu de jambes ou plus précisément du jeu de pieds. Les shuffles sont un styling (Shine steps) propre au danseur et non au couple. Ils se travaillent d'ailleurs en individuel. Le danseur prend par exemple appui sur un mur, les deux mains en appui sur le mur un peu au dessus de la tète, et il s'éfforce de faire trainer ses pieds au sol dans une rythmique du 8 temps ou du 2 fois 4. Pendant qu'un pied cire le parquet, l'autre est celui sur lequel le danseur a pris appui. Cet appui peut ètre le talon (heel) ou la plante des pieds (toe). Chaque appui pouvant s'accompagner d'un léger pivot. Je propose une écriture sur quatre temps:

< heel[G]  toe[D]  heel[D]  step[G] >

Sur chaque heel ou toe, il y a un shuffle de l'autre pied, avant arrière en alternance. Vous avez dénombré ici trois shuffles suivi d'un step. On reporte le poids du corps sur ce dernier step pour entammer une série de trois shuffles dans l'autre direction. En fait, il s'agit pour les partenaires de tricoter en dessous des genoux.

Autres shuffles avec Steve & Heidi

Les Paddles

Un paddle consiste pour le couple à pivoter sur un pied ou sur l'autre.

Paddle pied gauche
Hubert pivote en rotation sur sa gauche sur son pied gauche. Il entre dans ce paddle comme si il amorçait dans la SB une transition. Ce faisant, il positionne sa partenaire sur son pied droit. Par petites poussées sur son pied droit, Hubert entamme la rotation. Ce faisant, Hubert donne l'impression d'avancer sur sa partenaire. Chaque petite rotation consomme deux temps <1-2> <3-4> <5-6> <7-8>. Le leader sort de ce paddle par un linéaire nous dira ANDY. Et ce sera un linéaire avant. Il avance cette fois franchement sur Simone du pied droit (C'est le pied du temps <5> du pas de base) Il n'y a pas de lézard, Simone étant sur son pied droit.

Paddle pied droit
Ce sera la figure symètrique du paddle pied gauche. Soit: Entrée dans le paddle dans la SK. Pivot sur le pied gauche pour Hubert. Il fait marche arrière amenant Simone à lui. Sortie par un linéaire, mais linéaire pied droit sur <7> et <8>.
On combinera souvent paddle pied gauche sur <8T> et paddle pied droit sur <8T> . Et comme Hubert est entré dans son paddle pied gauche sur le temps <4> du pas de base il entame son paddle pied droit 8 temps plus tard correspondant au temps <5> du pas de base .

Paddles latéraux

Pas de valse ou paddle valsé (Pour moi, c'est le break turn déja vu)

Ce sera un paddle avec alternance pied droit pied gauche tous les quatre temps.

Tout en tournant, <1, 2, 3 et 4> + <5, 6, 7 et 8>

A <3> HB est sur son pied gauche le même qu’à <1>. A <7>, il est sur son pied droit le même qu’a <5>. Légers slide sur <3 et 4> (Petit arc de cercle dessiné au sol du pied droit sur les temps <3 & 4>). Léger slide encore sur <7 et 8> du pied gauche. Se décompose bien en une SB(G) suivie d’une SK(D). On enchaine autant de fois que le commande la musique (Sur toute une grille par exemple). On en sort par un pas de base. Attention on ne marque pas le temps <8> puisqu’il est dans le slide. il s’agit ici d’une succesion de transferts pied gauche <4 temps>, pied droit <4 temps>.



Kick and flick (Anne-hélène & Bernard)

Les flicks sont un petit jeu de jambes consistant en un transfert rapide d'un pied sur l'autre simultanément à un léger kick du pied qui vient de perdre l'appui. Souvent éxécuté sur un step arrière (voire un step sur place). On peut caser un flick dans nombre de figures voire mème plusieurs flicks dans une mème figure sur 8 temps. A rapprocher du pendule (Voir ci-après).

PENDULES

La pendule basique
On case la pendule basique (basique parceque casée dans le pas de base en pure balboa), dans les temps <3> à <8> du pas de base.

A souvent sa place en lindy aussi. Déclenchement sur le <3 & 4> d'un charleston par exemple.


Démarrage d'une "pendule" basique avec éxécution en conséquence sur 8 temps.
Hubert déclenche une pendule sur le temps <3> du pas de base.
- Un léger kick sur le coté au temps <3> (à 10h30 pour éviter la cheville de Simone)
- Au temps <4> il raméne ce mème pied[G], la ou il était tout en chassant en arrière le pied droit par un léger mouvement de bascule (flick).
- Sur le temps <5> c'est au tour du pied droit de revenir prendre la place du pied gauche tandis que celui-ci est reparti dans un léger kick en avant.
- A <6> retour du pied gauche en lieu et place du pied droit, c'est un nouveau flick arrière.
- A <7> le pied droit chasse à nouveau le pied gauche.
- Sur le temps <8>, Léger kick sur le coté cette fois du pied gauche (c'est le tiny kick) et retour dans le pas de base sur son temps <1>.
Ce qui donne :
step[G]<1> step[D]<2> kick&flick[G]<3>
flick arrière[G]<4> flick avant[D]<5> flick arrière[G]<6> flick avant[D]<7> tiny kick[G]<8>
et step[G]<1> step[D]<2>... (retour dans le pas de base)

<step<1>[G]  step<2>[D]  kick<3>[G]  pose<4>[G]  <5>[D]  <6>[G]  <7>[D]  <8>[G]>  step<1>[G]>

Le tiny kick[G]<8> est un léger kick sur le coté pour respect du 8 temps .

La pendule
Remarque:
Ci-dessus, Hubert s'est offert un petit plaisir dans un shine step maison tandis que Simone peut n'avoir pas très bien compris ce qui s'est passé . Elle est restée tranquillement dans son pas de base et poursuit sa danse comme si de rien n'était.

Dans une pendule dite pendule, Hubert poursuit ce mouvement de pendule au-dela du temps 7 précédent. le couple bat alors la mesure alternativement sur un pied puis sur l'autre dans un balancement avant arrière.. autant de fois que la musique semble le commander . Ce qui veut dire que cette fois la follower va devoir entrer dans le jeu du leader et participer en parfaite harmonie . De son coté elle exécute elle aussi le pas de la pendule en symétrie .
Simone a disposé de deux voire trois temps pour intuiter de ce qui allait suivre, ça devrait suffire.

Maintenant, il peut ètre utile de préciser ce que le tiny kick[G] recouvre . Dans le mème temps du léger kick, on martèle le sol du talon droit . Comme si le pied droit était venu chasser le pied gauche . C'est en quelque sorte le premier flick.
Dans cette figure, Simone peut participer ou pas selon qu'elle a vu venir ou non . Elle peut percevoir le flick&kick à <3> et accompagner les flick sur 5, 6, 7 et 8. A <5> elle exécute un flick arrière. Son pied droit slip en arrière tandis qu'elle prend appui sur son pied gauche. Un flick s'exécute sur un seul temps. Un pied vient chasser l'autre en prenant sa place tandis que l'autre pied reste en suspend. Un peu comme dans un pas chassé à ceci près que dans le pas chassé le pied chassé reste au sol.

Sortie d'une pendule:
Hubert revient dans le pas de base sur le temps <5>[D] de la phrase suivante. Il avance résolument sur simone en posant son pied droit légérement devant tandis qu'il est encore en appui sur son pied gauche<4>. C'est très précisément ce qui se passe sur le temps <5> dans le pas de base. Ici encore, on note que l'on quitte le pas de base sur <3 & 4> pour reprendre ce pas de base la ou on l'aura laissé. xxxxxx

Full-stomp
Sur deux temps (<7 et 8>) , mème rythmique qu'un kick ball-change . Sauf qu'à la place du kick on place un stomp[D]<7> . En ce sens, pourrait s'appeler "stomp ball-change" . "Full-stomp and one[G] : Dans un stomp ball-change, le leader est resté en appui à 8 sur son pied droit . Il repart dans le pas de base comme si de rien n'était au temps <1>.

Out & in
Out and in avec Anne-Hélène & Bernard
Un out and in peut ètre enclenché sur les temps <1 2> comme <5 6> . Sur <1 2> soit dans la SB , Hubert part nettement en arrière du pied droit tout en se désolidarisant de Suzanne qui reste en quelque sorte sur place. Au besoin, Hubert a légèrement repoussé Suzanne à la taille . C'est le out. Sur <3 & 4> il ramène suzanne à lui tandis qu'il avance dans le mème temps. C'est le in. Sur <3 & 4> on ne change pas les bonnes habitudes, à <3> il pose franchement le pied gauche, à <4> il prend appui sur ce mème pied pour enclencher la SK qui va ètre la figure symétrique sur les 4 temps suivant . le <5 6> sera un out, le <7 & 8>[D] sera un in .

Dans le petit cours ci-contre, Bernard se sert du out and in pour enclencher des lolies . Avec mème lolies incluant triple steps ou kick ball-change.


Turn slide (Break turn):
Les break-turn consistent pour le couple à tourner sur place sur la droite (Droite de HB) en respectant des breaks sur les temps <3 et 4> et <7 et 8>. On intercale entre ces breaks, des marchés <step step>. Je pourrais écrire:

<step[G]  step[D]  slide[G]<3 & 4>  step[D]  step[G]  slide[D]<7 & 8>>

On peut écrire aussi:

<step[G] step[D]  <transfert[G]+slide[D]>    step[D] step[G]  <transfert[D]+slide[G]>>
Pour Simone, G devient D, D devient G . La SB de Hubert est la SK de Simone
<step[D] step[G]  <transfert[D]+slide[G]>    <step[G] step[D]  transfert[G]+slide[D]>>
On note bien que sur les <step[D] step[G]>, les pieds restent bien ceux du pas de base.

La figure est exécutée tout en pivotant sur la droite. Dans la SB par exemple, on amorce le slide dans le mème temps que le transfert sur le temps <3>. Ce slide se poursuit dans le temps <4>. Il en sera de mème pour les temps <7> et <8> de la SK.
Sur le break du <3 & 4> HB a transféré le poids de son corps sur le pied gauche tandis qu'il laisse trainer le pied droit dans un léger arrondi sur sa droite. Inversement dans le break du <7 et 8>. Il est cette fois sur son pied droit tandis que son pied gauche décrit un petit arc de cercle toujours sur la droite.

Cohérence:

Le transfert[G] se fait bien sur le bon pied au temps <3> tandis que le pied droit décrit au sol un petit glissé rotatif sur la droite jusqu'en fin du temps <4>. Méme observation sur les temps <7> et <8>.

Dans un turn slide, on pourra, au temps <7>, exécuter un seven kick et pourquoi pas enclencher une série de lolies. Charge à HB de se faire comprendre en anticipant légèrement par une légère poussée de la main gauche et une pression vers lui sur l'omoplate de SM pour l'amener à pivoter sur sa droite. On peut mème poursuivre par des "triple step" (Kick[D] step[D] step[G], kick step[D] step[G], kick[D].....etc..) tout en continuant toujours de pivoter sur la droite.

A <8>, on entame tout de suite la rotation sur la droite par un pivot de tout le torse et sur <1>, marché pied gauche pied droit <2> pied gauche <3> pied droit 4 <HOP> <5> pose[D], <6> transfert[G] et kick entrant <7> si on veut entrer dans une série de Lolies





Le marché arrière (appuyé)

Consiste à amener la follower à soi dans un marché arrière. Sauf que vous devrez y mettre du style dans ce marché . Par exemple en orientant une fois sur deux vos épaules sur la gauche puis sur la droite et ainsi de suite en alternance . On peut entrer dans un marché arrière sur le temps <7>.

Vous ètes dans un break-turn. A <7> vous orientez vos épaules sur la gauche tout en reculant légèrement pour poser le pied droit. Dans le mème temps , vous avez orienté votre partenaire sur sa droite tandis qu'elle vient poser son pied gauche devant votre pied droit . Votre pied étant parti en arrière, votre main gauche part elle aussi en arrière pour le respect de l'équilibre de la marche . C'est un classique . Cette dernière manoeuvre aura consommé deux temps <7 & 8>.

Sur <1 & 2>, ce sera le mème mouvement mais symétrique . et ainsi de suite sur 8 temps . Sans oublier les orientations des épaules et le balancement des mains en opposition avec le pied qui se déplace.

<7 & 8>[D] - <1 & 2>[G] <3 & 4>[D] <5 & 6>[G] <7 & 8>[D] - <1>step[G] <2>step[D]

Sur le temps <1>step[G], le couple est revenu dans le pas de base . Hubert aura fait quatre pas en marche arrière

Transition

La transition peut ètre considérée, comme son appellation l'indique bien, comme une figure qui va servir à transiter d'une figure à une autre. On entendra souvent les profs (Joel par exemple) annoncer "transition" et compléter alors la figure de transition par la figure qu'il cherche à présenter effectivement. C'est d'ailleurs pourquoi on ne peut pas dire que la transition soit une figure à part entière, mais plutot un artifice chorégraphique pour aboutir à une figure légale. Une transition pourra par exemple nous entrainer dans une série de cross-over (Voir plus loin) ou un slide croisé ou des break turn.

Se caractérise tout particulièrement , dans le pas de base , par un léger "jette"<3>[G] sur le coté pour ramener ce pied gauche en croisant devant le pied droit à <4> . On prend appui sur ce mème pied gauche . Dans le mème temps il y-a eu un léger twist du torse sur la gauche de la part du leader .

On est dans le pas de base. A <3>, léger twist du haut du corps sur la gauche éxercé par le leader en mème temps que le léger kick. A <4>, HB croise[G] et pose le pied gauche, et décroise[D]<5> + step[G]. Sur ce dernier step, il est rendu à <6>.

Guidage

Puisque HB est dans le <3 & 4> du cross-over, il amène à lui sa partenaire en la faisant pivoter légèrement sur sa gauche. C'est le IN<2T> . Sur <5, 6> il la repousse gentiment , c'est le OUT<2T>. Il ramène à lui avec un léger pivot sur sa gauche à <7 et 8>, c'est le IN<2T> . A nouveau, il repousse légèrement sa partenaire sur <1, 2> et il enchaine sur le <3, 4> déjà vu.

L’entrée dans le cross-over



Anne-Hélène & Bernard Cavasa - Transition step and '5-6-7' lock


Break-turn disymétrique
Tout en tournant:
          step[G] step[D]  3 - 4[G] step[D] step[G]  pas[D] cha[G]ssé[D]
ou bien: step[G] step[D]  pas[G] cha[D]ssé[G] step[D] step[G]  7 - 8[D]
3 - 4, 7 - 8 sont des légers glissés du pied en rotation sur le pied d'appui ([D] sur 3 - 4, [G] sur 7 - 8). les glissés prennent donc place sur les temps <3> et <7>


ILHC 2008 : 1st Place Balboa. Nick Williams & Kate Hedin

Cross over

La figure consiste à exécuter des petits pas croisés (cross) par devant ou par derrière, alternativement pied gauche pied droit sur les temps <3 ET 4>[G], <7 ET 8>[D]. Chaque cross consomme quatre temps. <1, 2, 3 et 4>  <5, 6,  7 et 8>. Je pourrais écrire:

L'entrée dans le cross-over:
<step[G] step[D] jette[G] cross[G]  step[D] step[G] jette[D] cross[D]>
Puis:
<step[G] step[D] cross[G] cross[G]  step[D] step[G] cross[D] cross[D]>
......
(Visualiser l’animation). Les cross sont à prendre un peu comme des breaks 2 temps.

Guidage: HB repousse gentiment à main gauche sa partenaire sur <5> et <6>. Puis il la ramène en la faisant légèrement pivoter sur sa gauche sur <7 et 8>. Dans ce temps, HB  croise sur sa gauche [D].

N.B : Les orientations du buste s’effectuent dans les mèmes directions que les cross. Je « croise sur la droite du pied gauche, j’oriente à droite ».


TCBF 2008 Balboa Strictly Champions


Sorties des cross-over 
Nombreuses façons de sortir d'une série de cross-over. Allons y pour deux sorties basiques:

1) Sortie break-turn:
Tout naturellement à <8>. HB a le pied droit devant. Il engage un break-turn en prenant appui sur son pied gauche à <1 > Il entraine alors simone dans une rotation sur la droite.
On peut profiter d'ètre dans un cross-over pour enclencher une série de break turn. Attention, vous étes peut-ètre entré dans les cross-over après une transition sur 3 et 4 du pas de base, mais vous entrez dans la série de break-turn après un 7 & 8 du cross-over. Hubert prend nettement appui sur son pied gauche à <1> pour amorcer les rotations sur sa droite sans oublier d'embarquer Simone.

Cross-over latéral Johnny LEE

Johnny's drop et cross-over

2) Sortie throw-out:
Sur <3 & 4>, Hubert va bloquer la main droite de simone en marquant une opposition. A <4> il pousse, sur <5 6>, il lui fait faire comme un american spin sur sa droite qui va se terminer pour simone par un petit kick à <7> comme dans un throw-out. La suite, on a compris, c'est un come around.


2) Sortie throw-out latéral:
Out<1 2> and In<3 4> , out<5 6> and In<7 8>
Au temps <4>step[G] le leader ne croise pas , il amorce le marché sur sa gauche suivi d'un step[D]<5> step[G]<6>

Swivels
Pas facile de franchement marquer la différence entre cross-over et swivels . Les swivels proposent une petite gamme de variations tout en restant sur l'architecture du cross-over . On notera sur la vidéo , une entrée par une transition dans la SB et le marquage du temps <5>[D] débutant les swivels .

Le pas de Zack

Consiste, dans un cross-over, à ne pas revenir croiser sur le temps <5>[D], mais au contraire à ouvrir sur la droite sur ce temps <5>[D]. A <6> le pied gauche rejoint légèrement le pied droit qui va se décaler à nouveau sur la droite au temps <7>. Ce dernier step[D] va consommer les temps <7 & 8>. Sur le temps 8, Hubert laisse trainer son pied gauche dans une légère rotation sur sa gauche tandis qu'il est toujours en appui sur son pied droit. Enfin, Hubert revient dans son cross-over sur les temps 1[G] 2[D] et 3[G], soit
   step[G] step[D] cross[G]

Zack valsé

Consiste à peu de choses près à enchainer plusieurs pas de Zack à la suite tout en en pivotant sur la gauche.

SB: step[G] step[D] cross[G]<2> (C'est le cross-over traditionel)
SK: step[D] step[G] écart[D] + slide[G]

Dès le premier step à <5>, il y a un léger écart sur la droite. A <6> le pied gauche rejoint en quelque sorte le pied droit. Sur <7&8>, Hubert exécute un léger slide en arc de cercle[D] en pivotant sur sa gauche tout en restant en appui sur le pied droit sur lequel il vient de faire un transfert au temps <7>. Si HB reste ferme sur le cadre, Simone ne peut que suivre. On peut noter qu'il y a dans la SK un peu du break turn.

C'est un cross over dans la SB suivi d'un écart Zack dans la SK avec parfaite continuité du temps <8> sur le temps <1> L'ensemble tout en pivotant sur la gauche.

Un petit cour de Heather & Kenny - On commence par du pure balboa pour finir sur du bal-swing . Throw-out, out and in...On reconnaitra sur la fin un "Dream" suivi d'un dream texas tommy. Absence des lollies par contre...


Triple steps (Pas chassé)

Rappel: Le triple steps, les trois petits pas, consomme en principe deux temps. Exemple: 3&4, 7&8. Consiste à poser un pied, poser l'autre dans le demi temps & et reprendre appui sur le pied avec lequel on a entamé le triple steps. J'écrirai:
step[G]<3> step[D]<&> step[G]<4> ou step[G]<7> step[D]<&> step[G]<8>

On peut aussi considérer qu'un pied vient chasser l'autre. Le triple steps peut s'éxécuter en faisant du sur place, comme on peut aussi avancer ou reculer dans le mème temps voire tourner. Le triple steps devient alors un vrai pas chassé. Pour ceux qui ont servi sous les drapeaux, c'est un changement de pied lorsque dans un défilé on est déphasé par rapport à ses petits camarades. On rattrape le coup par un changement de pied.

Ceci pour en arriver à insérer des triple steps sur place dans les cross-over. On a alors, sur 8 temps:
cross[G]<1 2> tri[G]ple[D] steps[G]<3&4> cross[D]<5 6> tri[D]ple[G] steps[D]<7&8>

Wicked Lindy 2007 Balboa J & J finals; video: Doug Silton (fricksandfracks)

BAL-SWING
Il s'agit maintenant pour le couple de se désolidariser . On peut commencer à le faire par un "throw out"

Throw out     (Ouverture kické à <7>)

Il s'agit ici pour le couple de se désolidariser (Throw: lancer. Out: disons, au loin). En ce sens, le throw out fait partie des figures de bal swing. En effet, les intégristes du balboa collé-sérré, ont fini par accepter quelques figures dans lesquelles les couples abandonnaient la connexion fermée. Mais cela à la seule condition de revenir très vite en connexion fermée. Cela fait qu'un throw out est généralement suivi d'un come around, soit un retour dans les bras l'un de l'autre (Voir plus loin).

L'entrée dans le throw out.
C'est une figure que Hubert amorce dés le temps <1>[G]) en initialisant une rotation sur sa droite. Rotation dans laquelle il embarque sa partenaire dans la SB. Il impulse cette rotation par un rock[D]-step[G] franchement marqué, comme pour prendre son élan. Dés <5>, il se désolidarise de SM tout en prenant du recul (Le buste part un peu en arrière). Il a gardé la main droite de Simone dans sa main gauche, et exécute un léger kick[D] extérieur à <7>, donc sur sa gauche, aussitot accompagné d'un step à <8> en ramenant son pied droit. Soit:

<B-S   P-C   step[D]   transfert[G]   kick[D] pose[D]>


Le marché (step[D] step[G]) pourra se faire par un petit pas arrière à <6>transfert[G] pour se déconnecter de la cavalière. HB accentue ce mouvement arrière pour donner un effet "élastique" à <7> tandis qu'il tend le bras gauche pour synchroniser SM. Plus simple encore, on est dans la SB du pas de base et la SK s'écrit: <step[D] step[G] kick[D] pose[D]>. SM exécute de son coté un léger kick pied gauche sur sa droite. les partenaires se sont comme éloignés l'un de l'autre presque bras tendus.
Cet effet "élastique" à <7> ou stretch se retrouve régulièrement dans différentes autres figures du balboa.

Throw out left hand

Dès <3>, HB lache la main droite de Simone pour saisir, sur 5 ou 6 sa main gauche dans sa main gauche. Et encore une fois effet élastique à <7> (Stretch) (Seven kick) HB Tire sur cette main gauche à <7> (effet élastique) pour lancer SM dans un "come around". Penser à très vite prendre la taille de sa partenaire pour réussir la reprise à <3>.

Throw out slide
Un slip en lieu et place du léger kick à <7>. Ecart glissé symétrique des deux pieds .

Throw out rapproché
On garde la cavalière dans les bras en ouverture rapprochée. La main droite de Hubert est restée dans le dos de Suzanne.

Come around
Un throw out est souvent suivi d'un come around. On pourrait dire que c'est la figure duale du throw out au sens ou il s'agit de revenir (come) en connexion fermée tout en tournant (around). Le léger stretch sur <7> et <8> va relancer Simone vers l'avant pour un tour sur sa gauche. Au besoin, Hubert donne une petite impulsion à <8>, mème si celle-ci ne s'impose pas du fait du stretch, en tirant légèrement Simone à lui tout en s'écartant légèrement pour lui laisser éxecuter son demi-tour par sa gauche sur les temps <1> et <2>. Reprise sur le temps <3>[g] aprés un marché sur deux temps de Hubert. Sur les deux premiers temps de la figure à venir, Hubert peut exécuter une courte glissage arrière sur son pied droit, ce qui ramène Simone en bonne position sur la gauche et c'est reparti sur le temps <3>[G].

Left Come around
Un come around mais avec passage de la cavalière sur la gauche. La cavalière fait un tour sur elle-mème en pivotant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Et toujours la reprise du contact sur le temps <3> [G]
Début
The "Dream" par Jeremy Otth & Laura Keat
Rappel : Les 3 touch de Jeremy . Dans le pas de base, Step arrière à <4> sur légère rotation sur la droite amenant simone sur le coté droit . Retour sur le pied d'appui à <5>[G] et touch<6>[D] touch<7>[D] touch<8>[D] vers l'avant avec Simone restée sur le coté droit de Hubert. (petit cours PBSF 2014)

Loly (Lolies ou encore loly kicks)

Une série de lolies peut s’enclencher en démarrant un break turn   voire plus simplement encore à <7> sur le pas de base. Sauf qu’à <7> HB a fermement entrainé l’épaule gauche de SM vers l’extérieur sur sa droite pour exécuter un kick externe (Pied droit pour HB, pied gauche pour SM). Le guidage de HB s’est donc exercé par une sollicitation sur l’épaule gauche de SM l’obligeant à pivoter sur sa jambe droite sur sa droite (et petit kick pied gauche pour elle).  Puis série de

tap[G]<1> step[G]<2> kick[D]<3> pose[D]<4>
Placer le kick pose sur <7 & 8> et <3 & 4> Le tap (ou touch)<1> est rentrant.

<1> pointe pied gauche entrant (C’est un touch),  <2> pose,  <3>  kick[D] sortant,  <4> pose. Reprendre en <1>  autant de fois que le commande la musique. Le <4> est tout autant un <8> pour mettre un terme à la figure.


Un petit cour avec Simon & Tash - Lollies
On peut inclure dans ces lollies des pivots entrants (touch à la reprise) ou sortants (kick à la reprise) (Indications de Vicenzo...)

Sortie Come-around ou ½ tour Simone (Et reprise)

Dans une série de lollies , à <7> HB repousse SM de son bras gauche sur le kick  tout en se déséquilibrant en arrière. Il y a transfert sur son pied gauche (Léger effet Elastique). Il tire SM à lui tout en contournant SM mais en rattrapant très vite à la taille pour revenir en connexion et touch  du pied gauche à <3>. Entretemps, simone a éffectué un demi-tour sur sa gauche pour revenir dans les bras de hubert.


Throw out (Texas tommy)
Une variante du throw out déja vu. Il s'agit toujours de transiter en position ouverte. Se prépare sur le <3 et 4> de la SB. HB amène gentiment de la main gauche la main droite de SM dans le bas de son dos tandis qu'il a passé sa main droite dans le dos de SM , et changement de main (Comme un Texas tommy quoi). Le couple peut poursuivre le pas de base avec cette fois le bras droit de HB entourant la taille se SM. Dans la SB à venir, HB place sa main gauche sur l'épaule droite de SM et déclenche un pivot sur sa droite en repoussant doucement par cette poussée sur l'épaule. Ce faisant ,il continue de retenir la mimine droite de SM dans sa main droite. Pour que la figure se développe correctement, surtout pour la follower, il importe que cette dernière entame son pivot marché dès <4>. Elle commence sa rotation sur sa droite par un step<4>[D] suivi de deux autres steps <5, 6> [G, D] toujours suivi du lèger kick[D] extèrieur à <7>. A <7> elle est revenue face à HB en position ouverte.

Blocages

Saisie du coude de SM à <3> avec un « touch » entrant du pied gauche pour HB (Pied groit pour SM).  Renvoi de la main droite  avec nouvel arret  de la main gauche associé à un kick[D] extérieur à <7>. HB avance en tournant sur sa droite après avoir tiré de sa main gauche et fait passer SM sur son coté gauche. Bien bloquer SM dans sa rotation sinon elle continue de tourner sur elle-même sur sa gauche. Elles le font exprès quand on n'y fait pas gaffe nous les hommes


 <4 temps> au coude,  <4  temps> au kick.  A/R complet sur 8 temps.



Cohérence :

Simone peut noter, pour les différentes figures vues jusqu'ici, qu'à <4> elle est en principe en appui sur son pied droit (pied gauche pour hubert). Valable pour nombre de pas de base en rock, lindy et balboa. C'est une constante. C'est bien le pied prépondérant dans les SB (les quatre premiers temps).

Sortie 

Comme pour un ½ tour mais HB continue de tourner en restant connecté à SM.


Transitions lindy-balboa et balboa-lindy :

Le balboa est taillé sur mesure pour une intégration au lindy-hop. Dans un lindy endiablé, quelques pas de balboa permettent de récupérer un peu, tout en ajoutant à l'esthétique de l'ensemble de la danse sur tout un morceau. Il ne faut pas se priver de ces aller-retours lindy-balboa. Sur un sing sing version longue par exemple, caser un peu de balboa peut s'avérer d'un grand secours, à moins que le couple se soit lancé dans un quick-step.

Dans une mème danse, Passer du lindy au balboa et inversement ne présente aucune espèce de difficulté. Je me demande mème si il est nécessaire d'en parler, alors qu'il suffit simplement d'y aller.

Transition Lindy ----> Balboa

Un classique:
Le couple est dans le pas de base du lindy hop, ou revenu en position fermée sur un circle par exemple. Après <8>, <R – S> et petit kick<3> (pied gauche évidemment) HB se présente franchement face à SM à <3> pour continuer sur le pas de base du balboa et plus précisément la SK du pas de base. le rock step a pris la place des deux premiers <step step> du pas de base balboa. Pour le reste rien de changé sinon que l’on note bien qu'après le transfert sur le pied gauche à <4> HB avance franchement à <5> du pied droit pour aller faire son hop à <7>.

Guidage: Simone voit Hubert arriver sur elle à <3 & 4>, elle ne peut que repartir en marche arrière sur le temps <5>[G] (Et ça vaut mieux pour elle !!! gare aux arpions!!!!..). Mais c’est aussi le buste partant en avant de HB qui aide à la manœuvre.

<back[G]  step[D]  pas[G]  cha[D]ssé[G]  step[D]  step[G]  kick[D]  pose[D]>

Pour Simone: <R-S P-C step[G] step[D] hop[G] pose[g]>. Les deux partenaires sont en lindy dans la SB pour continuer en Balboa dans la SK.

Outside turn and kick
Dans une série de turn, Hubert peut profiter d'un temps <7> pour ramener Simone sans attendre en tirant sur sa main droite pour lui faire faire un demi-tour sur elle-mème sur <1 2 3>. Entretemps, Hubert arrive sur simone comme pour réception dans un come around ordinaire. Ce sera donc un "outside turn and kick[D] à <7>" suivi d'un come around. C'est un Kick[G] à <7> pour Simone qu'elle n'est pas obligée de respecter, n'ayant pas vu venir. Par contre, elle doit comprendre que sur l'impulsion exercée sur sa main droite, elle doit exécuter le demi-tour. Elle est dès le temps <8> dans le come around balboa.

Circle seven kick.

- C'est approximativement la figure précédente. Il s'agit de terminer un "circle" par le seven kick du "throw out" balboa.
On sait qu'un "circle" en lindy fait passer de la position ouverte à la position fermée. il suffit, dans la SK, de ne pas garder la partenaire dans les bras, et plus précisément dans les temps <6> et <7>. Au temps <5>, Hubert donne une légère impulsion de son bras droit dans sa rotation sur sa droite tout en s'éloignant de Simone par un retrait arrière. Le couple termine alors la figure par les temps <7> et <8> du throw out avec son léger kick à <7>. Dans toute la figure, Hubert a gardé la main droite de Simone dans sa main gauche. Il recherche un léger stretch sur le temps <8> pour relancer Simone dans le come around à venir.

Repères: - Simone exécute son léger kick aprés avoir quasiment rejoint son point de départ. - On peut considérer que l'ensemble de la figure sur huit temps résulte de la concaténation de la SB d'un turn et de la SK du throw out balboa. NDLR: Léger dérapage ici, je sors ma science!!!!

Transition Balboa ----> Lindy

Encore plus facile. Je dirais qu'à tout instant le couple peut transiter du balboa au lindy.
Exemple:

Au temps <8>, dans le pas de base, le couple est, au collé-sérré près, quasiment dans la position du temps <8> dans le pas de base du lindy. HB peut ouvrir légèrement la position sur les temps <7 et 8>. A <7>, en lieu et place du petit touch[D] au talon[G], il pose naturellement son pied pour un transfert sur ce dernier à <8>. Dans le mème temps, il a légèrement positionné SM en position fermée en V.

HB peut enclencher un simple swing out. Sur le <1 2> il fait faire un petit back-step à Simone tandis qu'il l'amènera à lui sur le <3 et 4> pour libérer le passage à <5>. Ils sont alors revenus en lindy. SM a du percevoir nettement la demande de transition en lindy dans le guidage lorsque à <1>, Hubert a poussé franchement sur la main droite de Simone pour lui faire faire un <B - S> ou mieux un <rock step>



Les renvois

Une séquence de renvois pourra ètre enclenchée à partir d'un throw-out. A 7, HB tire à lui presque séchement sur la main de SM pour lui demander de se lancer dans un demi-tour sur sa gauche. Et step[G] <step[D] step[G] pointe[D]>. Récupérer au bras à <3> en même temps que le pointé au sol du pied gauche et renvoyer à 5 dans un pivot  sur la droite de la cavalière. Rattraper de la main gauche la main droite de SM à <7> avec petit kick pied droit cavalier. On peut mettre fin en enchainant sur la SK du break-turn au temps <3>.



Maxie Dorf and Sylvia Sykes . On a donné son nom à une de ces figures. Laquelle ?
Matez la transition...En passant comme ça, sans vouloir polémiquer, notez le tempo relativement bas de la musique. Et pourtant, ce sont les deux monstres sacrés du Balboa .
Nous avons ici très précisément la figure enseignée par Marcus en niveau 4 au Nancy swing 2015 .



Début

Les "Ad Lib" (Rajoutez vos figures en toute liberté)

Les side steps (Pas de coté)

Les side steps sont des petits déplacements latéraux. Le couple en parfaite connexion balboa. Selon le sens du déplacement, Hubert quitte le pas de base aprés le <3[G] et 4[G]> ou le <7[D] et 8[D]>

Right side steps

C'est presque un crab walk, sauf qu'on ne marchera pas en crabe. Ce sont en fait des petits pas sur la droite cette fois. Hubert quitte le pas de base sur <3 et 4> pour éxécuter des petis pas de coté sur sa droite en entrainant sa cavalière à en faire autant de son coté, mais sur sa gauche évidemment. Sur les temps impairs, HB déplace son pied droit légèrement sur la droite. Sur les temps pairs le pied gauche rejoint le pied droit. Il quitte le side step en reprenant le pas de base la ou il l'a laissé soit sur le temps <5> du pas de base. Ce qui veut dire que HB sort du side step en avançant sur Simone. Dans tout le temps du déplacement sur la droite, Hubert a le torse très légèrement incliné sur sa gauche. En entrée du side step, il se fait comprendre de SM justement par ce positionnement sur 3 et 4. Quand il met fin à ses side steps, il lui suffit sur le dernier petit pas de coté de redresser la position. Ce que SM ne manque pas de percevoir à travers la connexion, et d'avancer sur simone du pied droit. Le side steps en lui mème aura consommé (en principe) 8 temps. Ne pas confondre avec le pas de crabe.

<5[D]  6[G]  7[D]  8[G]  1[D]  2[G]  3[D]  4[G]>

On note bien qu'au bout du right side steps, soit au temps <4>, Hubert est en appui sur son pied gauche. Il va pouvoir repartir tranquillement du pied droit dans le pas de base et en avançant. Aucun problème pour Simone, si elle a suivi jusque la, elle partira en arrière, et du bon pied, son pied gauche.

Une règle, quelles que soient les figures enclenchées:
Si on quitte le pas de base sur <3 & 4>, on revient dans le pas de base sur le <5> <6> du pas de base
Entre-temps, il se sera généralement écoulé n fois 8 temps nx(5 6 7 8 1 2 3 4). les figures peuvent ètre side steps, paddle, pendule, etc....

Left side steps

C'est la réplique du right side steps, mais cette fois sur la gauche. Hubert prépare sa sortie du pas de base sur <7 et 8>. A <8> il est en appui sur son pied droit. A <1> il déplace son pied gauche sur le coté gauche au lieu de partir en arrière. Au besoin, il peut mème gentiment pousser de son pied gauche le pied droit de simone sur sa droite. Pas de pataquèss puisque simone est encore en appui sur son pied gauche. Début

Single Crab-walk (Pas de crabe) :

Les pieds dessinent au sol comme un W. A démarrer sur la gauche . Un ½ W en 4 temps. Démarrage pied gauche en arrière<1> pour HB (Pied droit devant pour SM). Comme dab quoi. Le pied droit rejoint le pied gauche au temps <2>. Pied gauche en avant à 11h au temps <3>. Le pied droit rejoint au temps <4>, et rebelotte sur les quatre temps suivants. Parfaitement imagée par son appellation, on se déplace en crabe sur le coté gauche sur <8 temps>

Crab-walk aller-retour :

Un W une fois sur la gauche en 8 temps, suivi d'un nouveau W dans un retour sur la droite en 8 temps (voir fig ci-aprés). La figure Consomme maintenant deux fois <8T>.

Parfaitement imagée par son appellation, on se déplace en crabe sur le coté gauche sur <8 temps> pour revenir, toujours en crabe, sur la droite en <8 temps>. Bien marquer les arrets aux temps <8>.


<step[G] step[D] step[G] step[D] step[G] step[D] step[G] step[D]>
Crab walk

On pourrait écrire aussi : Un marché vers l’arrière <step[G] step[D]> suivi d’un marché vers l’avant <step[G] step[D]> en se décalant sur la gauche. A répéter. Puis, un marché vers l’avant suivi d'un marché vers l’arrière à répéter pour revenir au point de départ en (8).



Guidage.
  • Balboa russe avec Alex & Julia
  • Un rappel des figures emblématiques du balboa
  • Un premier come-around simple tout de suite suivi
    d'un come-around par dessus l'épaule.
  • Mesdames, matez les passages du bras gauche pour la
    cavalière dans les come-around.
  • Paddle, throw out, come around, crab walk, pendule,....

Hubert enclenche le crab walk en inclinant légérement les épaules sur le coté droit. C'est une première indication pour Simone. Elle comprend déja qu'on ne va pas repartir dans le pas de base. Hubert l'embarque sur sa droite en s'aidant de son bras droit, avec mème si nécessaire, une pression chest to chest. Un peu comme si il positionnait Simone légèrement de travers. Se pose tout de mème un petit problème une fois arrivé au bout du premier déplacement sur la gauche, au temps <8>. Il s'agit en effet de revenir, toujours en pas de crabe, sur la droite. Avec ceci que Hubert vient de poser son pied droit à <8> et qu'il doit repartir en déplaçant ce mème pied droit au temps <1> suivant. Ce qui est quelque peu inusité pour un temps 1. On a vu jusqu'ici que c'était dans la plupart des cas le pied gauche qui démarrait à cet instant. Eh bien ce ne sera pas le cas ici.

Simone aussi va ètre confontée au méme problème sur son pied gauche. Et c'est la que Hubert est à mème de tester si Simone est une vraie follower. A savoir, qu'elle ne cherche pas à anticiper. Si elle anticipe, il y a de fortes chances pour qu'elle reparte sur son pied droit et dans le cas présent elle aura tout faux. Ici, à <8> il lui faut ètre en appui confortable sur ses deux pieds en attendant la suite des évènements.

Cette petite difficulté fait que souvent, au bout du premier W, le leader repart dans le pas de base. Et toc...

On démarre la figure en poussant gentiment à soi la cavalière sur sa hanche droite. Petite pression en même temps qu’on exécute le petit pas arrière pied gauche. <1, 2, 3 et 4> + <5, 6, 7 et 8> sur la droite. Autant sur la gauche avec rectification des attitudes à <8>. Enchainement sur le pas de base de même que cette figure démarre aussitôt après un pas de base.

Flexion-écart ou Maxie Dorf

Pour aller à l'essentiel, le couple est en position fermée (au temps <8> généralement) , et pour les quatre temps suivant, on peut écrire:
Flexion<2> écart<2>

La flexion:
Sur place HB marque un arret. il est bien campé sur ses deux jambes. Il plie légèrement les genoux et entre dans le sol.
Guidage: Il s'est légèrement appesanti sur SM qui lui fait rigoureusement face. HB solicite SM à marquer cette flexion en imprimant un mouvement vers le bas de son bras droit qui enlace Simone. Comme si il venait déposer Simone face à lui .

L' écart:
Se traduit par une légère glissade simultanée des deux pieds chacun de son coté, sur la droite pour le pied droit, sur la gauche pour le pied gauche. La figure consomme donc quatre temps, généralement les quatre premiers <1 2  3 4>. Ainsi, dans le pas de base, HB pourra toujours aprés le <7 8> placer une flexion-écart.

En fait: <1 & 2> Fléchir, genoux serrés. C'est le signal pour la cavalière. <3 & 4> écart simultané des deux pieds. <5> Cross pied gauche devant (Dans un petit saut pour amener dans le mème temps le pied droit en arrière). <6> pied droit loin sur le coté droit. <6, 7>, c'est un slide du pied gauche jusqu'à <8>. On rectifie la position. On repart sur le pas de base.

Guidage: Normalement SM comprend déja une chose, qu'on ne poursuit pas le pas de base puisque sur <8> il n'y a pas appel au déséquilibre vers l'avant (pour SM), mais qu'au contraire HB semble la déposer la ou elle se trouve parfaitement en face de lui.

Maintenant, une flexion-écart s'accompagne souvent d'un slide sur les quatre temps suivant <5 6 7 8>. On enjolive ce slide par un cross rapide au préalable et sur le temps <5> suivi d'un step[D]<6> nettement décalé sur la droite(HB) avec sur <7 & 8> un slide ramenant lentement le pied gauche jusqu'au pied droit.

- Pas de base <2 phrases>
- Entrée dans le cross-over <1 phrase>
- Pas de cross-over <....>
- sortie du cross-over <1 phrase>
- retour dans le pas de base <....>
- Slide and cross

Début
Une vidéo de Doug Silton. Heidi Rosenau et Adam Speen
Voyez comment Adam balance d'un pied sur l'autre au tout début pour synchroniser sa partenaire. Ensuite, tout est fluidité.
https://www.youtube.com/watch?v=IuLyTLqAoBE
BOTP - CH2005 Pro Balboa Final (Part1)

Un enchainement

Démarrage en position fermée.

<R – S>: (Vous avez lu Rock[G] Step[D]). Un sur place en quelque sorte.
<3 et 4>:  HB ramène SM face à lui dans son P - C. Travail du bras droit à l'épaule pour présenter SM quasiment face à lui.
<5>:      Une franche poussée sur la main droite de SM qu'on libère pour lui laisser exécuter un tour complet sur elle-mème par sa droite (American spin).
<6>:      SM termine son pivot sur elle-mème.
<7 et 8>: SM se replace face à HB et prise "bonjour" (main droite main droite).

<1 2 3 et 4> SM est ramenée à la taille sur le coté droit. C'est une corbeille. Prise main gauche de SM dans la main gauche. Et ils enclenchent quelques lolies (Rappel: Un loly prend 4 temps. On rassemble<1,2> et on kick<3,4>).
N.B: Le toe du premier loly est exécuté pied gauche <5> pour HB. (n x <4T>)
On met un terme aux lollies sur un kick[D]<7>. C'est la transition qui n'est autre que le temps <7> d'un throw out. Vous devinez le reste. Demi tour SM sur sa gauche et retour dans un break turn à <3> (Penser à aller chercher la taille de votre cavalière au plus tot pour ne pas risquer le déséquilbre sur <3, 4>. Attention au coup de coude au passage !!!).


Péniscola
Une espagnole avec arret à la hanche et déplacement en demi-tour arrière à la Feuillade . Suivie d'un ramené sur la gauche de la cavalière, soit pour le leader <1>[G] et à <2> pied droit sur le coté à droite légèrement en arrière pour faire la place à la follower qui passe donc de la droite sur la gauche.

Bop turn Gilbert : à <7> , large ouverture sur la droite . La main haut placée à l'homoplate. Un léger stretch . à <8> ,il suffit de tirer vers hanche droite leader pour qu'elle vienne toute seule dans un demi-tour sur la droite . Pas nécessaire de tenter de faire comprendre la manoeuvre par une petite poussée de la main drtoite dans le dos de la partenaire .

Paddles alternés . à <3>[G] orientations des épaules sur la gauche, à <7>[D] orientation des épaules sur la droite .

Shuffles Gilbert en avançant sur la follower. Premier shuffle sur <4>[D]

Lindy turn: 1) sortie arrière, 2) sortie avant (Rayan François)

Boogie de Laurent :
Sur la plante des pieds avec croisés arrière sur six temps . La cavalière a sa ligne de danse.

Les déplacements: <1>, léger back step. à <3> HB regarde (admiratif) la nuque de sa partenaire. Et cross over pour revenir face à Simone à <8>
Quelques vidéos                      Quelques recommandations :

- Reprendre le pas de base la ou on l'a laissé.
- Tiens toi droit. On est pas dans un lindy.
- Déplace ton centre de gravité.
- Engage d'abord les épaules. Non seulement ça aide mais pas d'inquiétude, le reste suit.
- Marche naturellement. Marcher, c'est simplement poser le pied du talon aux orteils.
- Dans une marche, pour un pied droit avancé, c'est la main gauche qui est devant .
- Tout naturellement, si le pied gauche recule, la main gauche va devant.
Peut mème s'accompagner d'une légère torsion. des épaules sur la droite.
- Anticiper la reprise à la taille.

- La ballade de Jérémie et son petit saut à <6> avec redressement arrière . Le triple touch de Jeremy: touch[D]<5> touch[D]<6> touch[D]<7> et [D]<8>
- IN and OUT ou plutot : OUT<1 2> and IN<3-4> dans le mème temps, on positionne la follower .
One step Basic, Hold up and Hold down, Paddles, Break Turn, Transition, Cross break, Outside turn, Inside turn, side steps, Cuddle, Texas tommy
- Sensuelle, Loly kick, Come-Around, crab walk , lollies, cross over et throw out triple steps, Marcus, Camel walk, triple touch, out & in, .... Johnny's drop, Loly kick, triple steps, ....
LK in a circle, Inside Turn and back at seven, Texas tommy and back at seven, Reverse turn, Transition slide, He/She crosses, both cross break, Swivels pointe<1> talon<1> cross<2>, Salsa break, Camel drop, Pop turn, Hold up, hold down, Multiples turns, Apache, Maxis's stop step, Barrol (Swing zazou), D&C. Marché appuyé, paddles latéraux, shuffles arrière,
Retour à l'envoyeur. passage de la main dte d'une épaule sur l'autre et retour, dos à la partenaire.

L'arret à l'épaule - La reprise au coude - La relance à l'épaule - L'arret à la hanche -
L'arret à la hanche et passage sous le bras leader .
Le RAPPEL: Sur <5[D]-6[G]>, j'expédie . Sur <7-8> , je rappelle en revenant en appui sur le pied gauche.
 
 
    step[G]<1> step[D]<2> touch[G]<3> pose[G]&slip[D]<4>   step[D]<5> step[G]<6> touch[D]<7> pose[D]&slip[G]<8>    (& simultané)

Lateral seven step de Andreas: croisé arrière[D]<5> - décroise[G]<6> - croisé devant[D]<7>
- Les pivots (sautés Aude, glissés péniscola, croisés kelly,....)
- Slip<7> and cross<8>
- Single time step
- Double time step
- Le léger saut croisé
- Importance du 5 6 + Défilé devant le leader pour entrer dans une succession de croisés à 1
- Les compressions
- Camel walk, Jig walk,
- Back step at five (pour la follower)
- Demi-cercle à 5[G] pour la follower. C'est un pivot sur le pied gauche
- Side steps
- Swivles
- Balance et ramène
- Ouverture Nick
- Le glissé 5 à 7
- Texas tommy
- Les compressions
- Paddle
- Pendule